Gérard Boyer : De la manufacture à l'entreprise connectée,
entre tradition et innovation.

Plus qu'une histoire de bretelles

Gérard Boyer fonde son entreprise en 1946. Sa jeunesse s'écoule entre la Loire et la Haute-Loire, au cœur d'un bassin industriel et d'artisanat textile en plein développement. Depuis la fin du 19ème siècle, la région stéphanoise est réputée dans toute l'Europe pour son maillage industriel, ses manufactures de textiles, sa fabrication de tissus élastiques. Après la tragédie de la seconde guerre mondiale, c'est grâce à ses connaissances dans le textile que Gérard Boyer participe à l'effort de reconstruction de la France en créant l'entreprise éponyme en 1946.

Un coeur qui bat dans la Loire

Fort de son expertise dans le domaine des textiles élastiques, Gérard Boyer installe son entreprise au coeur du tissu industriel ligérien. Dans la ville de Saint-Etienne, Rue Désiré Claude, Gérard Boyer lance les fabrications dans sa première manufacture. L'effervescence de la demande en cette période amène rapidement la société à se diversifier. Bretelles, ceintures, porte-jarretelles, porte-chaussettes, rallonges de soutien-gorge, les couturières de Gérard Boyer s'emploient à fournir de nombreux articles pour les merceries et bonneteries.

Dans l'essor des "30 glorieuses", l'activité de l'entreprise s'intensifie et se spécialise. A l'étroit dans ses locaux de la Rue Désiré Claude, Gérard Boyer déménage la manufacture, en 1968, vers la commune de L'Etrat, dans la proche couronne stéphanoise. Ces 3 décennies sont celles :

  • - de la consolidation avec le rachat de la société "Tout Tissu Elastique", dont perdurent aujourd'hui encore les initiales "TTE".
  • - des premières mutations dans la distribution des produits de merceries avec l'apparition des grandes et moyennes surfaces spécialisées.

1993 : Gérard Boyer raccroche les bretelles

Après 47 ans de services, Gérard Boyer choisit son successeur. Patrice Dusson devient le nouveau propriétaire de la société Boyer TTE. A l'heure de la mondialisation et des délocalisations des usines de textiles, Patrice Dusson fait perdurer la fabrication française dans l'esprit de son prédecesseur. Il continue l'effort de spécialisation et concentre son activité sur les textiles élastiques à fort potentiel. En 2009, l'entreprise adapte ses moyens logistiques et ses voies de communication en s'installant dans la zone industrielle de Villars, toujours proche de ses racines stéphanoises.

Une idée de la qualité à la française

Depuis sa création, l'entreprise Gérard Boyer a fait de la qualité un enjeu. Souplesse, robustesse, les bretelles sont plus qu'un accessoire de mode, elles sont, dans de nombreux métiers, un outil indispensable pour garantir un confort de travail optimal tout au long de la journée. C'est dans cet esprit d'innovation et de recherche de la qualité que Patrice Dusson lance, à la fin des années 2000, la première étude sur la réalisation d'une paire de bretelles révolutionnaire.

bretelles fabriquée en france

Biclip : Lauréate du prix "Artinov"

L'objectif de Patrice Dusson : Concevoir une paire de bretelles à 2 pinces qui répondrait aux besoins des professionnels du bâtiments et des contraintes imposées lors de travaux en extérieur. 2 années de recherches plus tard, la bretelle BICLIP était née. Plus robustes que les bretelles classiques, grâce à leur forme de harnais, elles s’adaptent parfaitement au corps tout en apportant un bon maintien des vêtements. Dès le début de leur commercialisation, l'engouement pour cette innovation dépasse le cadre des vêtements de travail. Les bretelles Biclip sont adoptées par toutes les personnes souhaitant conserver liberté de mouvement et maintien dans l'effort.

en savoir plus

Une aventure humaine avant-tout

Depuis sa création, Gérard Boyer travaille avec des collaborateurs et collaboratrices de proximité. Encore aujourd'hui, un réseau de couturières à domicile participe à la fabrication des produits issus de la manufacture fondée par Gérard Boyer. L'implication de l'entreprise dans le tissu économique local, depuis plusieurs décennies, lui a permis de développer de nombreux partenariats avec des acteurs de la région pour contribuer à l'insertion sociale par l'apprentissage avec des écoles ou encore avec des entreprises adaptées de la Loire.

Une entreprise locale et connectée

Cédric Granger et Stéphane Rovera succèdent à Patrice Dusson en 2021. Inspirés par l'authenticité d'une entreprise au savoir-faire unique, ils apportent passion et engouement pour donner un nouveau souffle à l'héritage de Gérard Boyer. Préserver la qualité et l'authenticité tout en abordant la transition numérique avec sérénité. S'adapter aux règles du jeu d'une économie mondialisée tout en participant à l'effort de promotion d'une production nationale à la qualité reconnue. Autant de nouveaux enjeux à relever pour ce tandem d'entrepreneurs ligériens à l'esprit inventif et créatif, lauréats 2021 du Réseau Entreprendre de la Loire.

Retour à l'accueil